LE SPORT ET SES VALEURS : leçons à tirer dans sa vie en entreprise #RDR2018 #SailingJonas #SimpleCRM #RDR

Simple CRM, partenaire officiel du skipper JONAS GERCKENS,  vous en dit un peu plus sur le monde de la voile.


 Dans un précédent article, nous vous avons proposé de tirer des leçons du monde du travail pour les mettre en pratique dans le monde du sport, notamment via la méthode SMART bien connue des entrepreneurs.

Le sport est une action individuelle ou groupée qui requiert certaines valeurs pour être maintenu sur la durée dans les meilleures conditions. Ces valeurs sont cependant universelles, c’est pourquoi il est intéressant d’y regarder de plus près et de voir comment les appliquer dans son travail.

L’ajout de valeur, un must en entreprise.

La valeur ajoutée est bien entendu utilisée en entreprise pour désigner les avantages concurrentiels des produits que l’on propose, mais aujourd’hui, ce n’est pas de cela qu’on parle.

L’esprit d’équipe


Ha, l’esprit d’équipe, voilà une des plus belles valeurs que le sport met en avant. N’est-ce pas magnifique de voir un collectif se comprendre, s’organiser, tant entrainé à jouer ensemble qu’ils pourraient le faire les yeux fermés ? L’esprit d’équipe est ce qui soude l’équipe en question, elle est la colle qui va contre les individualités et qui permet de faire à plusieurs ce qui ne serait pas possible seul.

Dans le milieu marin par exemple, l’esprit d’équipe est indispensable présent lorsqu’il s’agit de faire avancer le bateau. Regardez les plus grands navires composés de dizaines de matelots, chacun à son poste, chacun a son rôle, c’est un engrenage infernal qui permet aux monstres marins de poursuivre leur route.

En réalité, c’est exactement ce qu’est votre business ou celui dans lequel vous travaillez. Voyez-le comme un bateau avec chacun des employés ayant un poste à remplir. Impossible d’avancer dans de bonnes conditions si l’entente n’est pas présente. Il faut souder son équipe et surtout donner l’importance qu’il mérite à chacun de ses employés.

LE MOT DE JONAS
Même en tant que Skipper, il y a un travail d’équipe indispensable. C’est vrai qu’on est seul sur le bateau mais 80% du boulot se fait en amont avant la course. Il y a par exemple les préparations techniques avec le préparateur, la préparation de course avec le météorologue, le coach sportif, le coach sur l’eau pour les réglages du bateau, avec la manager aussi.

Instaurer un esprit d’équipe n’est cependant pas toujours simple. Certains individus seront plus fermés que d’autres, et il faudra alors leur faire comprendre qu’ils font partie d’un tout, il faut qu’ils se sortent de la tête l’idée que venir travailler est uniquement cette tâche pénible qu’ils font pour toucher leur salaire à la fin du mois, à la place, il faut qu’ils prennent le projet à bras le corps, comme si c’était le leur. Bien sûr, il n’y aura qu’une personne à la barre et c’est au capitaine que revient la dure tâche de souder son équipe.

Le dépassement de soi


Une fois l’équipe soudée, il faudra désormais faire face à des épreuves, au risque de faire éclater en mille morceaux la cohésion trouvée.

Prenez une équipe de Football, celle-ci sera toujours en parfaite entente tant que les matchs seront remportés. Mais les défaites, voilà ce qui fait du mal au collectif.

En effet, il est très facile de prendre une épreuve à la légère et de rejeter la faute sur un de ses collègues. C’est la mentalité de l’attaquant qui se dira « c’est vrai j’ai raté un but, mais si notre gardien avait rattrapé ce ballon, on aurait gagné le match. C’est pas de ma faute, c’est de la sienne. » Ne jamais se remettre en question, ne jamais imaginer que la faute pourrait venir de nous, ne serait-ce qu’en partie.

Voilà une des choses à proscrire lorsque l’on veut avancer. Les erreurs sont commises et c’est normal, c’est ainsi que l’on apprend, mais il faut oser comprendre sa place dans le problème. Il faut voir ses fautes et il faut vouloir les dépasser. Pensez au coureur cycliste qui est exténué, grimpant le col d’Aspin à bout de souffle. Sur qui rejeter la faute ? Il ne saura compter que sur lui-même et c’est pour cette raison qu’il saura se dépasser. Malheureusement, l’équipe est une béquille sur laquelle il est bien trop fréquent de se reposer.

Alors plutôt que de prendre ses coéquipiers ou collègues comme de ceux sur qui rejeter la faute ou demander de l’aide, essayez d’abord de vous aider vous-même, apprenez à vous dépasser, vous en ressortirez grandis et cette implication personnelle vous fera par la même occasion aimer d’avantage ce que vous faites. Demander de l’aide est sain, mais cherchez d’abord en vous les ressources nécessaires pour y parvenir seul.

Si chacun se dépasse personnellement et que l’équipe reste soudée, votre bateau filera comme Jonas à la Route du Rhum 2018 !

La persévérance


Enfin, voici une troisième valeur qui reprend les 2 précédentes et qui sera le plus souvent la plus complexe à instaurer. La persévérance est une qualité rare de nos jours, c’est celle qui vous fera passer les obstacles et continuer malgré les tempêtes. C’est celle qui vous fera voir apparaître le rayon de soleil tant attendu après des jours de pluie et de ciel gris (amitiés à tous nos confrères belges).

La persévérance n’est donc pas bien simple à installer. Pour certains elle est innée, pour d’autres, elle semble avoir été laissée de côté. Pour certains, comme le chef d’entreprise, elle est obligatoire, s’il ne persévère pas suffisamment, le bateau coulera, mais pour les employés, parce que baisser les bras ne se répercutera pas souvent dans des résultats graves de conséquence, des baisses de régime fréquentes peuvent être observées et celles-ci auront des résultats à long terme néfaste sur la mentalité globale de l’équipe. Persévérer c’est donner tout ce qu’on a quand on n’en moins envie, c’est comprendre qu’après la pluie vient le beau temps et que baisser les bras n’est pas une solution.

Alors en tant que patron ou employé, ne laissez pas passer ces baisses de régime, parlez-en, apprenez à vous remotiver et maintenez le cap pour un lendemain plus agréable.

Ces 3 valeurs, tous droits venus du monde sportif sont donc l’esprit d’équipe pour souder les troupes, le dépassement de soi pour une progression individuelle en parallèle et une persévérance pour maintenir le cap sur le long terme. Faites tourner votre business en suivant ces valeurs et soyez certains que votre navire ne risque pas de couler de sitôt.

Sprint ou endurance ?


Le monde du travail vous incite à donner beaucoup de votre énergie dans ce que vous faites, mais comme un Skipper, il est important de savoir faire la distinction entre une régate et une course au large, parce que la gestion de son sommeil est un des éléments clefs dans la réussite d’un travail de longue haleine.
Share on Google Plus

A propos de SIMPLE CRM Brice Cornet

Simple CRM est un logiciel CRM en ligne qui a pour mission de rendre ses utilisateurs heureux.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Editeur responsable: Simple CRM GROUP 24 rue Piretfontaine, 4140 Sprimont, Belgique. Contact : julie(at)scrm-group.eu