La course au large et l’entrepreunariat : mise en perspective #RDR2018 #SailingJonas #SimpleCRM #RDR

Simple CRM, partenaire officiel du skipper JONAS GERCKENS,  vous en dit un peu plus sur le monde de la voile.



 Lorsqu’un Skipper s’apprête à franchir la ligne de départ, il sait qu’il s’apprête à faire un long voyage. Il sait aussi que ce voyage sera difficile. C’est pourquoi il est important qu’il soit conditionné aux épreuves qu’il devra affronter.

Ainsi, un Skipper professionnel suit des entrainements pour améliorer sa force physique. Il suit aussi des entrainements visant à améliorer son mental, aspect qui joue un rôle absolument crucial dans ce type de courses longue durée. Le Skipper devra aussi apprendre à faire face au manque de sommeil, il devra apprendre à gérer son bateau et apprendre toutes les ficelles (ou plutôt boutes) de son embarcation.

En réalité, le Skipper professionnel se prépare simplement à affronter les épreuves de sa course.

Maintenant, faisons un instant la comparaison avec un jeune qui aurait envie de se lancer dans l’entreprenariat. Celui-ci, n’étant pas formé, a tout à apprendre, et il apprendra le plus souvent en frappant de plein fouet les obstacles qui lui barreront la route.

En réalité, l’entreprenariat ressemble à une course au large, et c’est à travers cette métaphore que nous souhaitons, chez Simple CRM, donner un aperçu de la vie d’entrepreneur.

Le Skipper, à l’aube de son départ, s’apprête à faire face à un univers bien plus grand et plus fort que lui.


L’Océan, voilà le terrain de jeu du Skipper. Et il sait que celui-ci ne lui fera pas de pitié, le marin sera au gré du vent, au gré des tempêtes et des problèmes. Bien des Skippers déjà, même des plus expérimentés se sont échoués pendant leur périple, jusqu’à y perdre la vie. L’entrepreneur ne risque peut-être pas de se noyer, ou en tout cas pas sous l’eau (sous les dettes et les problèmes, éventuellement…) mais comme le Skipper, l’entrepreneur devra faire face à toute une multitude d’épreuves qui ne sont pas de son ressort.

Un exemple concret est celui des règlementations. Prenons la nouvelle loi RGPD qui vise à contrôler les données personnelles des utilisateurs détenues par les entreprises. Cette loi bouleverse entièrement la gestion des petites et grandes entreprises. C’est comme un vent qui se met à souffler, inattendu et puissant. Certains y verront l’opportunité de déployer la grand-voile et de « glisser sous le vent », d’autres prendront peur sous l’imprévu de la situation. La vie entrepreneuriale est en réalité fort semblable à une traversée d’Océan, il faut en permanence rester à l’affut des problèmes dont on ne sera jamais entièrement maître.

Alors, de quoi est maître l’entrepreneur ?


Tel le Skipper, avançant sur l’Océan, le seul contrôle que l’entrepreneur aura sera celui de son embarcation. Il devra la mener au mieux en suivant les courants. Il devra rester à jour sur les informations météorologiques et prévoir les changements de cap à mener pour rester devant ses concurrents. La vie en entreprise est une perpétuelle remise en question, mais c’est aussi une veille permanente. Veille, parce que contrairement à l’employé, l’entrepreneur ne peut pas se contenter de venir travailler de 9 à 17 puis de rentrer chez lui sans plus se soucier de rien. Est-ce que le Skipper rentre chez lui quand le soir tombe ? L’entrepreneur doit être à l’affut, jour comme nuit, de chaque problème pointant son nez à l’horizon. Il n’a pas le temps de dormir, il ne prend pas de vacances, il est tel le Skipper qui dormira par tranches de 20 minutes pour être le plus souvent possible sur le pont, à scruter l’horizon et manœuvrer son entreprise.

Le Skipper, tel l’entrepreneur, n’est pas tout seul en course.


Prenons la Route du Rhum 2018. Cette course comprend plusieurs catégories de voiliers, nous en avons d’ailleurs fait un article que nous vous invitons à lire si vous êtes intéressés. Ces différentes catégories ne sont donc pas à considérer comme égales. Bien souvent, les plus grands voiliers sont pilotés par des Skippers d’expérience, ayant déjà montré par le passé de quoi ils étaient capables. Ce qui nous intéresse, c’est la catégorie Class40, que j’aimerais appeler PME pour le bien de cette métaphore.

En effet, au sein de cette catégorie se trouve un ensemble hétérogène de profils. Certains sont amateurs et tentent l’expérience parce qu’ils en ont toujours eu envie, et aussi parce qu’ils en ont les moyens. D’autres seront des Skippers professionnels, comme Jonas, qui s’apprêtent à surprendre, car ils ont les capacités techniques, physiques, qu’ils ont la persévérance et l’intelligence suffisante pour aller loin.

Voilà aussi le paysage entrepreneurial.

Des jeunes, des moins jeunes, des amateurs qui en sont à leur première tentative, d’autres qui ont compris les ficelles du métier et qui sont des « Serial Entrepreneurs ». Nous ne sommes pas tous pareils, mais il faudra garder à l’esprit que l’entrepreneur est bien en concurrence avec d’autres, parfois plus expérimentés que lui. Il sera donc important, comme le Skipper le fera, de se tenir informé de la position relative de ses concurrents, tout en gardant en tête les valeurs humaines qui nous composent.

Le MOT DE JONAS
Lorsqu’on est en course, on peut avoir un souci qui met notre vie en danger et les concurrents n’hésiteront pas une seconde à mettre leur course en pause pour aller aider son copain en difficulté. C’est une valeur assez universelle en mer. Il y a plein d’exemples que j’ai moi-même rencontrés, qui se sont déroulés pendant des courses ou même des croisières.
C’est donc cette solidarité entre marins qui m’a marqué.

Rester en tête d’une course au large n’est donc pas une chose aisée. Il faut être maître de son bateau, rester à l’affut des problèmes dont nous ne sommes pas maîtres et rester informés et conscients de la position relative et des atouts de ses concurrents. Voici une grande leçon à tirer et mettre en parallèle pour votre vie d’entrepreneur.



Share on Google Plus

A propos de SIMPLE CRM Brice Cornet

Simple CRM est un logiciel CRM en ligne qui a pour mission de rendre ses utilisateurs heureux.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Editeur responsable: Simple CRM GROUP 24 rue Piretfontaine, 4140 Sprimont, Belgique. Contact : julie(at)scrm-group.eu